RECHERCHER ARTICLES

Boutique Piscine

Produits et Accessoires pour votre piscine

Articles > Entretien Piscine

Produits d'entretien piscine : le chlore


Les produits chlorés sont très répandus pour l'entretien de l'eau de la piscine car ils sont multifonctions.

A la fois algicide, désinfectant et oxydant (tout est question de dosage), le chlore est donc très pratique, même si son principal inconvénient est le rapport efficacité chlore / pH de l'eau.

 

Vous trouverez dans cet article tout ce que vous avez besoin de savoir sur le traitement d'eau de piscine au chlore.



1. Sous quelles formes ?

Le chlore utilisé pour l'entretien de la piscine se présente sous différentes formes. Outre le chlore gazeux, exclusivement utilisé pour les piscines publiques, les chlores utilisés en piscines familiales sont les suivants :

  • chlores inorganiques : hypochlorite de sodium (ou eau de javel), hypochlorite de calcium ou hypochlorite de lithium. Les chlores inorganiques sont dépourvus de stabilisant.
  • chlores organiques : dichloro ou trichloro, selon que sur le noyau d'acide cyanurique auront été greffés 2 ou 3 atomes de chlore. Le dichloro et le trichloro offrent une resistance remarquable aux UV et sont dits stabilisants.

2. L'hypochlorite de sodium (eau de javel)

Ce produit chloré est de plus en plus délaissé pour l'entretien des piscines familiales en raison des inconvénients qu'il entraîne :

  • altération rapide par le soleil et la lumière
  • dégradation rapide du produit stocké
  • grand impact sur le pH de l'eau de piscine
  • aggravation de l'entartrage des équipements

3. L'hypochlorite de calcium

Commercialisé sous diverses formes (galet, pastilles, granulés, stick), l'hypochlorite de calcium est en fait de l'eau de javel fixée sur un solide, en l'occurence, du calcium.

 

D'utilisation pratique et résistant bien au stockage, il est néanmoins peu conseillé dans des piscines présentant déjà une haute teneur en calcium. Dans ce cas, on l'utilisera plutôt en complément (chloration choc) ou en alternance avec un traitement au chlore stabilisé lorsque l'on souhaitera réguler l'apport en stabilisant.

 

Utilisé comme traitement habituel, il a tendance à remonter le pH. Un rectificateur de pH peut donc être utilisé en complément.

 

Il est par contre très intéressant pour traiter une eau de piscine à faible TH (eau douce). Il est également intéressant en complément d'un traitement au brome.

4. L'hypochlorite de lithium

Ce produit chloré convient à l'entretien de toute eau de piscine, même celles déjà à haute teneur en calcium.

 

Doté des mêmes caractéristiques désinfectantes que l'hypochlorite de calcium, il présente en plus l'avantage d'être dépourvu de stabilisant : il peut donc remplacer avantageusement le dichloro dans le cas d'une eau chargée en stabilisant.

 

Il peut également être employé dans le cadre d'un traitement au brome.

5. Les chlores organiques

Malgré leur haute teneur en stabilisant, les chlores organiques sont très employés dans le traitement de l'eau des piscines privées pour les nombreux avantages qu'ils présentent :

  • stables à la température ou aux rayons du soleil
  • pas d'impact sur le pH
  • ne laissent pas de résidus à la dissolution
  • laissent l'eau de la piscine inodore dans de bonnes conditions d'utilisation
  • faciles à manipuler
  • large éventail de produits pour les divers usages (action choc ou longue durée)

a) Les dichloros

Les dichloros se présentent sous forme de granulés. Ils seront préférés pour une action choc ou ponctuelle, ou pour rattraper une eau de piscine verte, en raison de leur haute teneur en stabilisant.

b) Les trichloros

Les trichloros sont vendus sous forme de galets pour une action longue durée, ou sous forme de pastilles qui se dissolvent plus rapidement, pour remonter le taux le taux de chlore dans l'eau de la piscine.

6. Comment garder un chlore actif ?

Prenez garde à la quantité de stabilisant que vous allez introduire dans l'eau, car contrairement au chlore lui-même, le stabilisant ne se dégrade pas.

Ainsi, rajouter des produits chlorés pour entretenir un niveau de chlore suffisant revient souvent à augmenter le taux de stabilisant... qui finit par bloquer l'action du chlore.

 

Si vous voyez votre eau virer au vert alors que le taux de chlore est suffisant (voire trop élevé !), pensez à contrôler le niveau de stabilisant à l'aide d'un analyseur d'eau de piscine, et vous vous rendrez certainement compte que la concentration de stabilisant est supérieure au seuil fatidique de 75 mg/l.

 

Pour y remédier, il faut déconcentrer jusqu'à ce que le niveau de stabilisant repasse sous la barre des 75 mg/l.


En règle générale, une bonne gestion de votre eau vous permettra d’éviter ce type de blocage. Mais la première mesure à laquelle il faut vous astreindre est le renouvellement chaque année d’une grande partie de l’eau de votre bassin (idéalement de 30 à 50%), qui permettra d’éliminer les excès de sels minéraux (dus à l’évaporation) et de résidus inactifs de produits de traitement pour piscine.

 
©2008 TendancePiscines.com

Liens - Flux rss des articles